sort projects by:
last modified last created alphabetical
Filter by categories:
Filter by contributors:

Add a project

Write your project's name

Search on l'opendoc

Bright Scarf - Luminous Hi-Tech Scarf - Cognitive Design

Here a video presentation of Bright Scarf (app.3 min).

Bright Scarf is a fashionable scarf that detects and alerts its wearers by flash lighting if pollution reaches level more than safe limit and keeps them safe from air pollution, bacteria and road trafic at night time: Users can push a button in order that the scarf lights continuously, in order to be visible at night. Wearers are protected with the built-in mask from polluted air and bacteria.

As being an on-board technology product, it does not need to be connected to any wireless networks, and it is completely washable. Air pollution has always been underestimated alike its impact on human beings. We are changing the way we protect ourselves by creating an innovative detection system. Everyday, wearers can become more consciously aware of their health threatening level of pollution in their personal environment. We believe it can have a significant positive effect on society by decreasing the impact of harmful consequences on a long term such as heart diseases, lung cancers, pregnancy issues and more.

By offering the perfect balance of protection and trendiness, we aim to answer to customer's needs such as their fashionable and protection needs and contribute to a healthier lifestyle.

Bright Scarf is created by Cognitive Design, a start-up born in the maker-space/hackerspace L'Openlab.

test

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

Wireless ECG - ECG portatif

Avec cette documentation simple, construisez votre électrocardiographe portatif sans fil WIFI, avec du matériel simple et un budget de moins de 30 euros.

Un projet réalisé dans le cadre de l'UE ingénierie de la Licence Frontières du Vivant par Nina Guérin, Julien Pichon et Simon Fradet.

Hydrop'

Hydrop’ est un jeu DIY créé dans le but de sensibiliser les collégiens et les lycéens à l’inégalité face à l’accessibilité à l’eau dans le monde. Ce jeu reprend les grandes lignes du Monopoly mais nous l’avons adapté pour qu’il traite des problèmes de la société actuelle. Ainsi dans cette version, les rues sont remplacées par des villages, les maisons par des puits, et nous avons également inclus des « cartes eau » qui donnent des informations sur l’accès à l’eau à travers le monde.  En effet, les nombreuses inégalités concernant l'accès à l'eau à travers le globe nous ont données l'idée de créer ce jeu pour permettre de contribuer à la prise de conscience de cette situation. 

Grâce à ce tutoriel, vous pourrez construire vous-même votre propre jeu Hydrop' pour un budget de moins de 10 euros.


  1. Les règles du jeu
  2. La création du plateau, des pions et des billets
  3. Les différentes cartes
  4. Les dés avec Arduino

1. Les règles du jeu

Dans Hydrop', on ne construit ni des maisons ni des hotels, mais plutot des puis et surtout des projets !  Le but étant d'imaginer des projets liés aux problématiques concernant l'eau dans les régions géographiques réelles correspondant aux terrains possédés. La prison est remplacée par l'hôpital et les cartes malchances peuvent nous amener à la sécheresse plutôt qu'à la faillite.

Pour gagner le jeu, il faut posséder 25 cartes eau, trésors que l'on peut acquérir en tombant sur les cases eau, en piochant des cartes chance, en montant des projets...

Les cartes chance et malchance sont tirées losque l'on tombe sur une case qui nous indique d'en prendre une.

Le principe du jeu est d'acheter des propriétés dans différents endroits du monde pour pouvoit constuire des puits et des projets qui nous permettront d'obtenir ces précieuses cartes eau.

Spécialité de ce jeu, les projets ! Comme dit précédemment, ce jeu à été pensé pour sensibiliser les collégiens et lycéens à l’inégalité face à l’accès à l’eau. Dans l’idée de les faire devenir acteurs, nous leur donnons la possibilité de développer des projets. Les projets consistent en une réflexion individuelle, visant à proposer une idée pour améliorer l’accès à l’eau (par exemple, une paille pour filtrer l’eau, une bouteille pour la purifier…)

Voici un lien vers les règles complètes de Hydrop' : livret-regles Qui ont été écrites sur le schéma des règles du monopoly (monopolyste.online.fr)

 

2. La création du plateau, des pions, des billets

La création du plateau

plateaua

Le plateau que vous pouvez voir ci dessus a été dessiné en image vecorielle à l'aide du logiciel Coreldraw ainsi que d'une tablette graphique Wacom puis gravé et découpé sur une planche en bois à l'aide d'une découpeuse laser. ci dessous vous pouvez retrouver une image du plateau vous permettant de l'imprimer.

designplateau

La création des pions, des projèts et des puits

 

Les projets  et les puits ont été crées à partir des fichiers trouvés sur le site open soure thingiverse.com. Ensuite ils ont été imprimés avec l'imprimante 3D à l'aide du logiciel MakerBot. 

Les pionts, 8 gouttes de couleur différentes, ont été designés sur CorelDraw et ensuite imprimés au laser cutter et peints à la main.  

Ci contre - lien pour télécharger les items à imprimante 3D: Thingiverse

 

 

La création des billets

15226352_10211404272125398_1600271164_n

Les billets ont étés créés à partir du logiciel paint puis imprimés et découpés.

La version finale

plateau-opendoc

3. Les différentes cartes

Comme expliqué plus haut, le jeu est composé des cartes chances, des cartes malchances, des cartes eau et des cartes propriétés.

Vous pouvez tout simplement imprimer ces images et vous en servir comme cartes, ou les coller sur des cartes à jouer vierges, ou encore dessiner sur des cartes vierges. Nous avons opté pour la seconde option : 

carte-proprio carteschancemal capture-decran-2016-11-24-a-19-40-16

Vous pouvez même ajouter des règles, de nouvelles cartes etc. !

Voici les templates qui vous permettront de créer vos propres cartes et de réaliser celles prédéfinies : 

template-cartes-chance-malchance

template-cartes-villages

template-cartes-eau

Il vous suffit alors de remplir les cases de la même manière que les modèles montrés juste au dessus !

Les descriptions figurant sur les cartes propriétés sont inspirées de problèmes mondiaux concernant la question de l'eau. Pour chaque carte un ou plusieurs problèmes sont tirés d'articles, ils ont pour but de sensibiler les joueurs à la variété de la nature des problèmes (économique, naturel,  politique, question de santé publique etc.) et invitent à une réfléxion sur l'importance qu'à l'eau dans le monde pour la survie de l'Homme et de la planète.

 

4. Les dés avec Arduino

Hydrop' se joue avec deux dés à six faces. Pour changer des dés traditionnels que nous avons l'habitude d'utiliser, nous avons décidé de construire un dé avec Arduino. 

Ce dé est composé de 12 leds, des fils, un Arduino, des résistances 221 et un ordinateur. 

Lorsque l'on lance deux dés simultanément, la probabilité d'obtenir un score total de 12 est différente de celle d'obtenir un score total de 5. Cela doit donc être implémenté dans le code arduino, qui allumera le nombre de LEDs correspondant au score total obtenu lors du lancé.

image1

En lançant ce code sur l'ordinateur, toutes les 30 secondes les LEDs vont s'allumer et le nombre de LEDs actives indiquera le score total des deux lancés de dés.

Voici l'intégralité du code : code-arduino-opendoc

 

Les Ateurs du Jeu: 

capture-decran-2016-11-25-a-08-24-39

 

Clément Conil, Daphnée Guénuée, Sarah Talon Sampieri, Lina Vigneron

 

La répartition des tâches 

Clément & Daphné : Création des dés Arduino ansi que des cartes eau (recherche bibliographique), ensemble de la documentation.

Sarah : Création des pions (puits, projèts) et des cartes de propriété: design et recherche bibliographique, peinture du plateau et des pions joueurs, design du livret de règles.

Lina : Règles du jeu (recherche bibliographique), design et création du plateau, des billets ainsi que des cartes chances et malchance, design des cartes eau et des pions joueurs, organisation générale. 

Les cartes eau ont été traduite de l'anglais au français par toute l'équipe.

 

 

 

 

DIY affordable self-adjustable glasses

We wanted to create affordable glasses, based on existing glasses, but that are adjustable for every potential optic handicap. Obviously, they had to be self-made in order to make sure that any one could recreate what we did and reap the benefits of our work.


  1. Concept of the glasses
  2. Hardware construction and software Arduino
  3. Challenges
  4. Discussion et conclusion

       1.Concept of the glasses

Our idea is inspired by the United Nation Sustainable Development Goals, specifically, good health and well-being (3) and reduce inequalities (10) without regard to ones geographical location or financial situation. Keeping this goal in mind, we chose to focus on the solution to a problem that is now common in developed countries but is still missing for too many in developping countries: glasses.

Indeed, the price of an ophtalmologist consultation + the price of adapted glasses grows to unaffordable heights very quick. In addition, in developing nations, particular rural areas, access to ophtalmologists is extremely rare. In some countries in sub-saharan Africa, there is only 1 optometrist for 8 million people. In comparaison, there is 1 ophtalmologist for 11 000 people in France. Therefore, we decided a simple protoype of self-adjustable glasses that you can build yourself would be an ingenious solution, allowing every person to adapt their glasses to their own eye condition, but also to perform re-adjustment whenever needed without buying new glasses.

We were inspired by existing products and existing techniques, that were more or less reproducible, and tried to produce a prototype at the cheapest possible price. We even went as far as buying one pair of glasses in order to discover what mechanisms composed it; since NONE of the products we found were open-source or shared even a hint about their technology, except images of course.

img_20161110_151422365

img_20161120_130922881

  As a special feature that would make our project more original, we thought of adding built in lamps to the glasses. This would make sure our glasses could be useful  at any time and would complete the optical theme that had founded our project. We also thought of making the lamps light progressively according to the obscurity of the environment in which they found themselves. Using Arduino and an Adafruit neopixel LED strip, we coded this feature and placed the strip onto the frame of the glasses.

img_20161025_170131811

We tore the adjustable glasses apart  and noticed that they consisted of two pairs of lenses. Each pair was made of two lenses, with one lain on top of the other. Focus was adjusted by shifting the positions of the lenses in each pair. This was controlled by a two-way screw that made each lens move in an opposite direction to the other. We decided to recreate this technique at a cheaper price by 3D printing the frames and the lenses using a modified formlabs model.

 

2. Hardware construction & software Arduino

How to make the lenses ?

Print this modified model of lense from Formlabs (https://drive.google.com/drive/folders/0B-eg3h0bnTAUajlfbEJlMFVTbms?usp=sharing) with a Form 1+ SLA 3D printer and clear resin.

img_20161021_142115

Put the lenses in isopropanol for at least 1 hour, and then leave to dry.

img_20161110_165749

Place drop of Novus 3 heavy scratch remover on the lens and rub with a cork piece on both faces. Polish the lens with P280 sandpaper for 1 minute, reuse Novus 3 and re-polish for 1 minute with P500 sandpaper. Switch to Novus 2 fine scratch remover and do the same with P800 and P100 and finish with Novus 1 plastic clean and shine and P200 and P3000.

img_20161021_143615 img_20161110_191400 img_20161110_180214923 img_20161118_144235607

If you can't get your hands on the Novus products, you can replace them by polishing the lens under warm water, with sandpapers mentioned above. The whole process should take about 1h for one lens. After polishing, add a layer of transparent nailpolish (base coat is a good one).

We had initially designed a wooden frame using a laser cutter, but this was undapted to the project. Using Blender as a 3D modeling platform, we were able to design a frame for the glasses that we could 3D print(files in the folder). We built a frame that consisted of three encased cylinders. One would serve as the bridge for the wearer's nose, the second one inside would serve as a way of holding and moving the lens, while the third one inside the second one would hold the associated lens. This way, focus can be adjusted with the person's hands.

To this set up we added the stems done with the laser cutter(file in the folder).

And obviously a nose protector, so that it doesn't hurt too much !

All the Arduino is powered by a 9V battery that we put in a wooden box, but you're free to put it in anyway you wish (be creative)

 

img_20161110_183254

We also decided to add an upgrade package to the glasses: a lighting station. The lighting station consists of an Arduino Leonardo hooked to a battery with a 5V regulator as an input. The device is also linked to a photocaptor to detect ambient luminescence and to an Adafruit Neopixel 60 LED coil. The arduino was coded in order to have the LEDs light up progressively according to ambient luminescence. The darker it is, the more the coil lights up, allowing the wearer to not only see better with glasses bit also with light when necessary. We added this new gadget to a larger frame that could placed on top of the one used for the glasses in order to have both features ready for use at any time, both at once.

img_20161025_170128700Arduino cables :

5V(Arduino) -- Breadborad -- capacitor --LED STRIP

5V(capacitor) -- photoresistor

Ground(Arduino) -- Breadboard -- capacitor -- LED STRIP

Ground(capacitor) -- 220 Ohm resistance (photoresistor)

Ao(Arduino) -- Photoresistor

Pin6(Arduino) -- BreadBoard -- 430 Ohm resistance

Pin6(430 resistance) -- Pin(LES STRIP)

img_20161025_170125448

3. Challenges

When we first 3D printed our lenses, we obtained an unclear lens. We spent long hours sanding the lens by hand and using a Bosch electric polishing tool, however the cloudy quality did not seem to dissipate or to yield an optical clear lens. We thought of abandonning this approach and buying a cheap two pairs of reading glasses from a local Parisian pharmacy and to tear them apart and retrieve their lenses. However, we tested several different polishing chemicals and managed to obtain increasingly clear results. The most satisfying product Mavala Super Base for Nail Polish. Placing the lenses for a longer amount of time in isopropanol after printing also helped us obtain better results, albeit with a slightly yellower tinge.

img_20161110_191348

While designing the 3D frames, we encountered numerous obstacles that led us to simplifying the design multiple times. We also had to print out the model to test it several times before we were satisfied with the proportions of each component of our design.

While creating the Lighting stationw we also encountered problems. At first we had intended to use a SparkFun ProMicro 5V in order to have a smaller setup but that plan was abandoned because available computers were unable to upload our code to the platform. We therefore exchanged it for a more classic Arduino Leonardo.

4.Conclusions and Discussion

After realizing our project, we realize that there are still many improvements to be made. However, we can be sure that glasses nowadays can be made for much cheaper prices than we are used to seeing in the developed world and they can also be made in order to fit people universally rather than having one pair reflect one persons needs. Here we can find a solution to Presbiya and Myopia, as well as a large portion of the cost drivers in the manufacturing of visual corrections. Going further in order to make sure everyone has access to correct eye-care is a matter of quality of life, health, employment and many more aspects of the modern world that revolve around the UN SDGs.

 

AND NOW, ENJOY THE SWAG :

giphy-11

 

 

MOVE your MUSIC project : using Movuino as a musical tool

L'objectif de notre troisième et dernier projet était de rendre accessible la création musicale à tous, y compris handicapés, ainsi que la modification des sons via l'utilisation simple du mouvement du corps. Pour cela,  nous avons utilisé la plateforme Movuino, un type d'interface Arduino spécialisée dans la détection du mouvement par l'acquisition de données d'accéleration et de gyroscope.

Voici ci-dessous un journal de bord décrivant l'aventure de notre projet.


Séance du 21/10/2016

Dans une démarche DIY de notre projet, nous avons non seulement cherché à créer un objet à la fois scientifique et artistique mais également à s’interroger sur la nature de la création en elle-même. Avec cet objectif, il était donc nécessaire pour nous de documenter aussi bien le processus de construction et d’expérimentation que la nature même des composants et des programmes. Ce qui suit cette introduction en matière est donc le fruit de notre questionnement sur le fonctionnement de ceux-ci et comment leur interaction amène à la production d’un module Arduino/Movuino à sortie musicale.

Le Movuino est un petit objet de recherche à bas prix et à de multiples usages. Il capture les mouvement du porteur et a été utilisé par des vétérinaires, des sportifs, des écoles” selon Romain François-Marsal, designer et videomaker chez Yupeach, collectif de designers français (1).

Aujourd’hui nous avons commencé à prendre en main le logiciel Pure Data en suivant une vidéo tutorielle sur Youtube. Nous avons réussi à produire nos premiers sons.

 

 

Séance du 03/11/2016

Analyse des codes depuis la librairie Movuino_Wifi (2) proposée par Adrien Husson (appartenant au Mobile Lab du CRI) :

  • Code Main.py (introduit des fonctions et des variables et permet de mettre en place un IP pour une communication entre python et PureData, permet aussi de mettre en place des fonctions “écoute” qui interviennent dans le transfert d’informations vers PureData, initialise la DataCollection, met en place la régulation de la vitesse de transmission d’info, définit tous les valeurs d’accéleromètre et de gyroscope).

→ Ouverture de la communication avec Movuino

→ Récupération des données

→ Déclaration du client (ip, port)

→ Possible de réguler la vitesse de transmission d’informations

  • Code Movuino_streamer (met en place la collecte de données envoyées par le Movuino, filtrage des données et envoi vers Python ...).

→ Définition d’une boucle Data Streamer :

            → Vérification de la connexion du Movuino

            → Réception données

            → Tri

            → Classification

            → Vérification du format

→ Définition d’une fonction start_newCollection permettant de réinitialiser les données à chaque nouvelle utilisation.  

→ Définition d’une fonction get_dataCollection(self) permettant de sortir les données triées.

Le code contient une section MAIN appelé par Main.py lorsque exécuté.

  • Code PureData_OSC.pd (permet de vérifier l’IP, le port, dépaquetage des données sortantes d’OSC, récupération des valeurs d’accéléromètre, gyroscope, magnétomètre en x, y et z et sortie du code sous un nouveau format).
  • Code OSC_communication.py (permet d’envoyer les données à PureData : adresse + valeur)

Le code contient une section MAIN appelée par Main.py lorsque exécuté.

À savoir : Un serveur reçoit des données alors qu’un client va les envoyer.

 

 

Séance du 10/11/2016

Passage en revue des codes Main.py, Movuino_streamer et OSC_communication.py avec Adrien (voir schéma “La communication entre Movuino et les interfaces de programmation”).

Premier test de récolte des données par Python puis PureData :

  • Envoi du code Movuino_WifiFirmware.ino sur la plateforme Movuino : connecter l’ordinateur à une connection wifi stable, renseigner le mot de passe, l’IP, le port (voir schéma “IP et port de communication entre Python et PureData).
  • Exécution du code Main.py sur la console Python.

capture-du-2016-11-20-18-12-37

capture-du-2016-11-20-18-21-53

Introduction au code PureData_OSC.pd avec Adrien Husson

→ Test de connection Movuino - Python … c’est un succès ! Il manque cependant quelques données d’accélération et de gyroscope, nous ne tiendront pas compte des valeurs de magnétoscope pour le reste de notre projet.

→ Tentative de connection Movuino - Python - PureData … c’est un échec ! Il semble y avoir un problème de communication entre Python et PureData.

 

 

Séance du 16/11/2016

Second test de connection entre Movuino et Python :

  • Générer sur Arduino le code Movuino_WifiFirmware.ino (comme précédemment, voir image ci-dessous)
  • Transfert sur le Movuino (voir procédure de la séance précédente)

capture-du-2016-11-16-17-40-48

  • Exécution du code Main.py sur la console Python et récolte des données (cette fois-ci en totalité avec toutes les données d’accélération + gyroscope), voir ci-dessous

capture-du-2016-11-16-18-34-09

 

 

Séance du 17/11/2016

Connection Movuino - Python - PureData extended (nouvelle version que nous avons installé). Ci-dessous, le code PureData_OSC.pd qui reçoit les données envoyées par Python.

capture-du-2016-11-17-17-13-56

Notre objectif est maintenant d'importer des samples musicaux sur Pure Data sur lesquels nous allons agir en faisant varier les paramètres d'accélération et de gyroscope grâce au Movuino.

 

Séance du 24/11/2016

Réalisation d'un petit tutoriel pour l'utilisation du logiciel PureData extended (nouvelle version de PureData que nous avons téléchargé) et la description de l'avancement de notre projet qu'est le suivant :


Avec PureData, vous pouvez jouer avec les données envoyées par Python et donc indirectement par le Movuino et ainsi le relier à un échantillon sonore.

Ce qui est intéressant c’est qu’avec ce logiciel vous pouvez régler les paramètres pour qu’une direction (x,y,z) change le volume d’une musique par exemple ! Voici un petit tutoriel pour comprendre comment utiliser ce logiciel pour soit changer le volume en bougeant, soit jouer sur l’amplitude.

Tout d’abord, voici les différents types d’objets qui vous serez utile pour comprendre les codes.

  1. Un objet (ctrl+1) sert à écrire une fonction. Sur l’exemple ci-dessous, la fonction osc~ permet de créer un oscillateur de fréquence 440 Hz. Le “~” indique qu’il s’agit d’un son et les coins violets permettent de connecter un objet son à un autre. Sans “~”, les marques sont blanches.

capture-du-2016-11-24-16-12-14   

     2. Un nombre (ctrl+2) est une fonction qui va permettre de lire et d’afficher les données sous formes de chiffres. Par défaut un 0 est affiché mais dès qu’on le lie à une fonction, elle va changer sa valeur pour afficher les résultats. Par exemple, si vous ne connectez rien à cette fonction mais que vous cliquez dessus et glissez la souris de haut en bas, la valeur dans la boite va augmenter ou diminuer.

capture-du-2016-11-24-16-12-27       3. Si vous créez un objet nommé “bng”, cela va créer ce qu’on appelle un “bang”. Cet outil permet, lorsque l’on clique dessus, d’activer la fonction à laquelle il est relié.

capture-du-2016-11-24-16-12-40      4. Si vous créez un objet nommé knob, cela va créer un modulateur d’amplitude.

capture-du-2016-11-24-16-12-52     5. Pour trouver d’autres objets, cliquez sur l’onglet ajouter !

 

La première étape est de créer une fonction permettant d’ouvrir un fichier audio. Pour cela, reproduisez le schéma suivant ou suivez le lien :

capture-du-2016-11-24-16-25-25

Maintenant pour modifier le volume sonore, on peut ajouter une glissière verticale (ici en bleue). Reproduisez le schéma suivant ou cliquez ici :

capture-du-2016-11-24-16-29-05

Un autre paramètre que l’on peut faire varier est l’amplitude. Si le volume joue déjà sur l’amplitude en le diminuant ou en l’augmentant, il existe un module qui permet de faire varier à une certaine fréquence cette amplitude de sorte qu’elle diminue puis augmente en boucle. De plus, on peut accélérer cette modification de l’amplitude.

Pour cela reproduisez le schéma suivant ou cliquez ici :

capture-du-2016-11-24-16-32-06Maintenant nous allons connecter ces différents paramètres aux données issues du Movuino. Suivez les instructions décrites précédemment pour vous assurez que le Movuino envoie ces données à PureData. Il existe des tonnes de combinaisons possibles mais voici un exemple pour bien comprendre comment relier votre code PureData aux données du Movuino. Ici, on cherche à relier le volume aux données issus de l’accélération selon l’axe z et à relier le modulateur d’amplitude à l’axe y de l’accélération.

capture-du-2016-11-24-16-35-59

Il est possible de combiner plusieurs fichiers audio, de connecter à différentes données les différents modulateurs et aussi de lier à une enceinte un fichier audio en particulier, des fichiers audio entre eux, ajouter des harmoniques, écrire des fonctions qui permettent d'arrêter la musique entre telle et telle valeur, etc. Vous pouvez aussi compiler vos différents son pour n’en former plus qu’un. Voici un code qui montre ces différentes possibilités :

puredata1

Ou encore :

puredata2

N’oubliez pas de lier chacun des fichiers audio à la fonction "dac~" pour obtenir le son.

Pour obtenir les codes PureData précédent, vous pouvez cliquez ici !


Pour aller plus loin, nous avons essayé connecter un joystick à Pure Data de la même manière qu'avec le movuino. Malheureusement, au jour d'aujourd'hui cette tentative reste en echec. En effet, nous avons réussi à relier le joystick à arduino, puis arduino à python. Toutefois, le passage entre python et PureData nous échappe encore ...

Voici un lien vers le code arduino que nous avons utilisé pour lire les données issues du joystick. Cliquez ici !

Pour finir une photo de notre code python qui lit les données issues d'arduino :

puredata1


En conclusion, ce projet se caractérise par une grande quantité de codage qui pourarit rébuter les débutants dès le départ. Toutefois, si la persévérance est de mise, vous aurez l'occasion d'achever, comme nous, un superbe projet artistique qui plairas à tout âge. Et si le coeur vous en dit vous danserez sauvegement sur les mélodies des trompettes de la victoire le movuino en main.

 

Vous avez tout lu? Parfait, voici votre récompense :

9fe46843

http://aerin.a.e.pic.centerblog.net/9fe46843.jpg

 

Bravo.

 


 

SOURCES

(1) http://romainfrancoismarsal.dunked.com/untitled-1

(2) https://github.com/hssnadr/Movuino_Wifi

(3) https://fr.flossmanuals.net/puredata/laudio-dans-pd/

(4) http://www.pd-tutorial.com/english/ch03.html

(5) https://www.youtube.com/watch?v=rtgGol-I4gA&list=PL12DC9A161D8DC5DC

 

Window Farms DIY

Window farms est un concept très simple : faire pousser des plantes et des aromates dans des bouteilles en plastique recyclées. Un système d'arrosage circulaire permet aux plantes d'être nourries et hydratées en continue, et le montage est fixé en intérieur, tirant toute la lumière des fenêtres sans avoir besoin d'espace extérieur pour le réaliser.

DocumentationLab

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

Créations de fines pièces métaliques

Concerne le travail du métal, plus particulièrement la création de fines pièces métaliques complexes, via la technique de la fonte à cire perdue. Permet de réaliser des pièces très fine pour prototypage, horlogerie bijouterie etc ...


Technique de la fonte à cire perdue :

Les techniques décrites ici tournent autour de la fonte a cire perdue, technique ancestrale de travail du métal qui consiste à :

  • mettre au point une pièce en résine correspondant à l'objet final métalique souhaité.
  • Entourer la pièce en résine de plâtre refractaire et le laisser sécher
  • Faire fondre la résine dans un four, pour vider cette dernière. Le platre fait maintenant office de moule.
  • Couler le métal en fusion choisi (Or, argent, bronze, cuivre, acier, aluminium etc) dans le moule en plâtre, pour obtenir la pièce métallique finale

principe-fabrication-traditionnelle-fabrication-modele-cire-perdue resume_impression3d_hybrid


L'étape de la coulée :

La coulée du métal en fusion en elle même est assez compliquée, et dangereuse. Même si elle peut être réalisée en DIY (voir ici pour création d'un four et coulée de gros objets métaliques), la réalisation de petites pièces complexes doit se faire via des coulées dans environements à pression négatives, permettant au métal d'être "aspiré" dans tous les petits recoins.

Je donne donc mes petites pièces à réaliser à des fondeurs pro, comme La fonderie du Palais, 58 Bis Rue Sainte-Anne, 75002 Paris, qui possède les machines pour faire des coulées complexes.


Modéliser la pièce en résine :

Il existe plusieurs techniques à l'OpenLab pour travailler la résine, travail à la main, découpeuse laser, impression 3D etc, je développerais ici les techniques à la découpeuse laser et à l'impression 3D.

Impression 3D :

Grace à la FormLab, il est possible d'imprimer des pièces directement en résine depuis un fichier 3D (stl, obj etc), via la résine calcinable acceptée par les fondeurs. Il est donc très facile depuis n'importe quelle banque d'objets (MyMinifactory, Yeggi, Garbage 3D etc), ou encore via des logiciels de CAO ou création 3D (FreeCad, Maya, Blender etc), de créer votre pièce en 3D virtuelle et de l'imprimer ensuite grâce à la FormLab. Je ne détaille pas l'étape d'impression via la FormLab car il faut être formé dessus avant utilisation.

Cette technique présente l'avantage d'imprimer votre pièce en 3D de façon très précise (~200µm de précision d'après le constructeur). Nécessite néamoins pas mal de temps (compter 2h pour une impression, avec quelques prototypes à faire avant avec des résines "peu chère", le temps de trouver les bons paramètres, suivants les pièces, il m'arrive d'être à 2-3 impressions avant de trouver les bons paramètres)

Découpeuse laser :

Il est possible d'utiliser la découpeuse laser pour découper dans des feuilles de cire (épaisseur variable suivant celle de votre objet)

suite bientot ...


Exemples d'objets réalisables :

Impression 3D :

Découpeuse laser :

 

 

25m² lasercutted chalk drawing / ENSba Paris

Conception + Production at Openlab

makypedia

Ce projet n'a pas encore de description.

Use the CNC to make microfluidics chips

Préparation de puces microfluidiques à l’Open Lab

Who I am?

Je suis Post-Doctorant à l’Université Paris Diderot dans l’équipe matière et systèmes complexes avec Gaëlle Charron et Pascal Hersen. Mon projet de recherche consiste à développer une puce microfluidique pour réaliser l’ajout dosé de réactifs chimiques dans de petits volumes. Brièvement, dans mon projet, la titration de métaux dissous dans l’eau sera entreprise grâce à des molécules ayant une affinité spécifique pour ceux-ci et des nanoparticules d’argent qui amplifieront le signal pour une détection sensible via un spectromètre Raman.

Comment on fait?

Les techniques de microfabrication de puces sont souvent désignées sous l’appellation « soft-lithography » car le motif d’un substrat est répliqué « à l’infini » grâce à un élastomère peu coûteux, le polydimethylsiloxane (PDMS). Le PDMS est initialement sous forme liquide et va être polymérisé à 65°C en présence d’un agent durcissant sur le motif. Ce procédé de fabrication standard permet de générer l’inverse du motif initial. Dans notre cas des canaux de taille micrométrique seront obtenus après réplication d’un motif tri-dimensionel. Ici, nous cherchons à développer une nouvelle méthode de fabrication du motif initial. 

Pourquoi utiliser la CNC de l'Openlab?

Les puces microfluidiques sont généralement fabriquées en salle blanche par photolithographie où l’image d’un masque est transférée sur une résine photosensible qui a été préalablement déposée en couches fines sur un substrat de silicium monocristallin. Cela permet de réaliser des motifs avec une résolution de l’ordre de quelques nanomètres ayant une hauteur constante définie par l’épaisseur de la résine. Malgré ces avantages, les techniques misent en œuvre sont assez lourdes et nécessite de travailler sous atmosphère pressurisée (salle blanche), d’utiliser des équipements coûteux et des réactifs chimiques dangereux comme l’acide fluorhydrique. Plutôt que d’utiliser ces techniques, nous cherchons à dévelloper ces puces avec la CNC de l'OpenLab pour fabriquer le motif initial de notre puce.

Quels sont les avantages et les inconvénients?.

La micro-fraiseuse permet de graver des motifs sur un matériau avec un précision latérale de 2μm et définie par le diamètre et la géométrie de la fraise utilisée. Typiquement, la fabrication de la puce se déroule en deux étapes avec un dégrossissage suivi d’une finition où deux fraises différentes sont employées. Dans l’étape de dégrossissage, une fraise ayant un diamètre large (Ф ~2mm) et une section plane est utilisée pour graver rapidement le matériau. Pour la finition, une fraise plus fine ayant une pointe arrondie est employée (Ф~0,5mm). Le changement de fraise nécessite une opération manuelle de l’utilisateur sinon le reste de l’opération est piloté par ordinateur. Le temps de fabrication dépend de la quantité de matière à graver et peut prendre de 2h à une dizaine d'heure. Les temps d'usinage sont comparables à ceux encontrés en salle blanche mais ne nécessite pas l'emploi de réactifs dangereux et le coût est moindre. Cette machine est parfaite pour fabriquer différentes puces en fonction de l'évolution de mon projet de recherche.

Développement

En plus de réaliser une puce microfluidique selon une technique nouvelle et plus avantageuse en termes de coût comparé aux techniques de lithographie classique, des dévelopements intéressants pourront être entrepris. En effet, cette technique permet de réaliser des motifs complexes en trois dimensions ce qui est prometteur pour réaliser des « mélangeurs » dans les canaux microfluidiques. Habituellement, le mélange des réactifs dans les canaux est obtenu grâce à des canaux sinueux et un temps d’incubation long. Grâce à la micro-fraiseuse, des obstacles pourraient être ajoutés dans les canaux dans le but de réaliser un mélange plus efficace.

Protocole expérimental

Sur le lien ci-dessous, j'ai essayé de détailler l'utilisation des deux machines que j'utilise pour faire ces puces. Dans un premier temps, un bloc de plexiglas (aussi appelé formaglass, acrylique ou PMMA) est découpé au laser cutter selon des dimensions de la puce à usiner. Ensuite la CNC est utilisée. 

protocoleslaser-cnc

Botgèski or the Puzzled Microscope

The idea behind this microscope is to have a tool allowing diverse way of looking at and capture the microscopic world. To achieve this, we came up with this design where each piece of the microscope is removable and interchangeable. The user can set the microscope however he wants and use either his phone or camera to look at different magnification levels.

                                             by Julie Le Bot | Adrien Vergès | Nikola Zarevski

 

Pabloscope : DIY Microscope with just lazer and a drop

At the beggining, we thought that the challenge of making a microscope with a very little budget and a few tools were very difficult. However, we discovered that only a sringe, a laser and a single drop could make miracles. Indeed, by pointing the laser onto the drop at the good distance, we can project the microorganisms contained in the drop on a white wall.

Th(ink)

Installation interactive visant à contrôler le déclenchement d'un fichier multimédias par un dessin grâce à de l'encre conductive.

DIY and Mimicry Chairs

Make and realize chairs design and models in DIY style and bio inspired.

Eunoia​ – “Until all the pieces fit”

A synesthesia, Arduino based project created by Edgar Ornelas & Lamprini Chartofylaka (M1 EdTech Students, CRI-Paris) for providing a joyful experience to children with autistic spectrum. 


*Eunoia comes from the Greek word εὔνοια, meaning “beautiful thinking” ; “a well mind” . 

Reedit of how to embossed DIY

how to make cool looking business card the diy way

Printrbot superZ

in this documentation you will find everything for building a printrbot super Z!

 

GlomoStreetArt

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

GLOMO Street Art

Street Art Project in Paris

plastrum

Ce projet n'a pas encore de description.

ecosmartsolutions

Ce projet n'a pas encore de description.

dorurelaser

Tutoriel pour faire de la dorure avec une découpe laser.

 

OpenKeyDrum

Un clavier pour jouer des percussions! Le but de notre projet est de créer un instrument infiniment modulable où chaque touche joue un instrument different.

Prototype version 2

Chessgame

The goal of the project is that finally you can play against a computer which will switch on LED to indique you were he wants to go.
So for this I maked the chessboard with the lasercut and the pieces with the 3D printing. And I will program the code with Arduino and Raspberry.

Spiris

Développement d’un système innovant de culture de micro-algues en biofilm.

Micropi

A simple tutorial to design and print adaptors between your favorite microscope and raspberry pi camera board using OpenScad and a 3d printer

Whooshing Machine

Une tenue de sport connectée guidant les utilisateurs par des effets sonores vers leur propre geste idéal.

 

ArduiBeer Project

To know more about the project and how to do it, see the link bellow :

https://www.dropbox.com/s/cfu0casz49dppol/Beer_Project.pdf?dl=0

stethoscop-EKG DIY

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

How to Embossed paper diy

You want to have a cool looking business card? Here's how to do it the DIY way!

 

Passepartout

Comment faire un passepartout (encadrement) avec le LaserCutter

Robolight DIY

Bonjour, voici les explications de mon projet de construire un petit robot se déplaçant au moyen d'un servomoteur et d'un moteur et guidé par un Arduino Uno. La caractéristique de ce robot est qu'il se déplace en fonction de l'intensité lumineuse qu'il perçoit grâce à ces deux LDR au sein de ponts diviseurs de tension.

Ce projet a été réalisé pendant ma période de stage à l'OpenLab du 4 au 9 Janvier 2016.

 

Kosmik – midi controller

Fabriquez votre controleur MIDI pour 4 euros en peu d’étapes!

KOSMIK MANUAL PC & MAC

Scortex

The embedded artificial intelligence platform

Ironee

Its too much of a burden to iron your shirts.

This project is to design an automatic shirt ironing system.

Some real (but not efficient)  products can be seen here.

Anybody interested to work with me, please shoot me an email: mathieu@babywizz.co

I’m usually at the OpenLab on wednesdays night.

See the Dust

A project to creat a small device making people able to see the dust in the air ! 


The principle of the project is to use a concentrated light (LED or Lazer) in a dark space, to reveal the floating particle with the ray of light. The final obbjective would be to let people bring some air with them, inside a transparent recipie, and let them see the dust inside it. The main question are : is thee polution due to fine particles seeable with this kind of device ? 

 

Ledoca : illuminer la distance

  Ledoca est une application Android permettant de se rendre compte de la distance qui nous sépare d’éléments de notre environnement par des indactions lumineuses.

Ainsi, il est possbile d’augmenter la luminosité d’une série de led controlées par Arduino en fonction de la distance de l’utilisateur avec une autre personne ou bien avec un ensemble de points d’interets.

Prenons l’exemple d’une personne souhaitant se rendre compte de la présence d’écoles dans son environnement. En choisissant depuis son smartphone “ensemble des écoles” sur l’application Ledoca, l’utilisateur verra sa barre de Led changer d’intensité lumineuse en fonction de la distance de l’école la plus proche. 

Prenom également l’exemple de deux personnes souhaitant saisir leur eloigment en un coup d’oeil. Nous pouvons imaginer la barre de Led insérée dans un petit phare qui indiquera ainsi le rapprochement de l’autre.

Nous soulevons ainsi la question de l’ornement de la barre de Led. L’ideal serait de pouvoir à terme miniaturiser le dispositif et de pouvoir l’inserer dans différents éléments. Un bracelet spécial, un phare, un colier, une horloge pourrait acceuillir le dispositif. La miniaturisation n’est pas mon objectif pour le moment. En effet, je souhaite traiter les apprentissages les uns après les autres et c’est une problématique à part entière.

Appréciant beaucoup les problématiques de déplacement et de sensation de notre envirionnement, j’ai eu l’idée de développer une application qui nous permettrait de saisir la présence de choses qui nous tiennent à coeur. 

J’ai pris le parti de détecter cette présence par la localisation GPS de nos smartphones car cette fonctionnalité équipe aujourd’hui la plupart de nos téléphones. Il aurait été possible d’implémenter un module GPS Arduino mais cela aurait augmenté considérablement le prix de fabrication et consommé beaucoup de batterie sans toutefois apporter de réels avantages. 

J’ai décidé de traduire cette présence par des indications luminieuses mais cela aurait très bien pu être fait pas un vibreur que l’on pourrait porter au poignet.

La communication entre le téléphone et le dispostif lumineux se ferra par bluetooth pour sa capacitifé (dans les dernières versions) à économiser grandement la batterie du smartphone et des objets connectés.  

 

Capture d’écran 2015-12-10 à 01.02.27

À L’openLab – Module Learning By Doing du CRI

 

Ce projet est réalisé dans le cadre de mon Master 1 au CRI (

Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris). Kevin Lhoste et Joel Chevrier sont en charge de ce module. Le thème surquel il nous a été demandé de travailler est la synesthésie (voir cet article de Sciences et Avenir).

Il ne s’agit pas seulement d’apprendre le fonctionnement d’Arduino et d’Android mais de faire un retour sur cette méthode d’apprentissage innovante.

lopenlab

Un développement Open Source

J’ai fait le choix de développer l’application et l’hardware sous la licence GNU General Public License v3.0 tout d’abort par esprit Open Source mais égalementp pour proteger le projet de toute spoliation extèrieure. 

Voici le lien du projet Github de Ledoca ou il est possible de trouver le code source du projet. 

Le fait de rendre le projet Open Source permet à qui le souhaite de créer des nouveaux supports pour le dispositif et de les partager.

Hardware

Voici les différents éléments composants le dispositif.

  • Arduino UNOP1090869Module Bluetooth : Module HC-06-S.P1090867
  • Un ensemble de LED
  • Un LG G4 pour tester l’application sous android Lollipop

Le module Arduino a été acheté dans un pack complet au prix très intéressant que vous pouvez trouver ici.

Software 

  • Android Studio pour développer l’application
  • Le site codebender.cc pour écrire le code arduino et l’envoyer vers la carte Arduino
  • Logicel de maquette d’applications en ligne : Mockflow
  • Bluetooth Terminal afin de tester le fonctionnement correct de la connexion bluetooth

Support de formation utilisés

Sources du projet

Les sources du projet sont libres et sont téléchargeables sur le dépot Github.

Elles seront mis à jour au fur et à mesure des améliorations. 

Test de la connexion bluetooth

Montage qui nous servira de base 

Test à l’aide d’un terminal bluetooth du code envoyé sur l’Arduino 

Pour tester le bon fonctionnement de la connexion bluetooth, on va envoyer à l'aide de l'application Bluetooth Terminal l'intensité lumineuse. On fait le choix d'un terminal bluetooth car cela nous economise à cette étape le développement d'une application bluetooth. Il convient en effet d'isoler les difficultés.

 

Developpement de l'application Android Ledoca

 

Le smartphone recoit la positition du dispositif Ledoca grâce à sa puce GPS. Il envoit ensuite à l'aide de sa puce bluetooth au dispositif l'intensité à laquelle il doit s'allumer sur une échelle de 0 à 100. 

Capture d’écran 2016-01-28 à 02.09.16

Capture d’écran 2016-01-28 à 02.10.12

 

Test en situation réelle

 

Idée de miniaturisation et d’intégration

Pratiquant la photographie pendant mes loisirs, j’ai voulu intégrer Ledoca dans un objectif photo factice qui est à l’origine un mug. Afin de pouvoir intégrer dans cet objectif photo Ledoca, j’ai commandé un Arduino miniature nano V3 pour 1 euros 50.  Dès reception, je postererais son intégration.

P1100148

P1100145

P1100146

Hydrophone DIY

For a bigger DIY submarine project, we decided to use a DIY hydrophone instead of a classic microphone or the microphone integrated in a GoPro.

Chronographie

Ce projet a pour but de représenter le temps sous une forme cartographique. Les découpes ont été effectuées dans du bois agglomeré grâce à la découpeuse laser de l'Openlab.

Ici, l'espace retiré correspond à l'espace papier qui se situe entre mes récits de rêves et mes récits de journées, préalablement mis en miroir puis réduits à de simples formes sur indesign. 

J'interroge à travers ces découpes qui apparaissent comme des "territoires" tout ce  qui échappe au langage, malgré la régularité d'un travail d'archive quotidien, mais aussi les glissements qui s'opèrent entre rêve et réalité.

Gravure ensba

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

Tablo d'activité

Système de log de l’activité au sein de l’OpenLab.
Implémentation d’un système déclaratif physique et d’un système automatique.

Plateau de Horcena

Write here a description for your project and add a picture. They will be used to show your project on the front page.

vaccum forming machine

A DIY forming machine that you can do at home

88888888

88888888 est un dispositif ludique dans lequel le joueur manipule des filtres de couleur afin de rendre visible et compréhensible l’architecture de l’espace virtuel dans lequel il est immergé. La manipulation des filtres de couleurs se fait via un casque permettant de passer d’un filtre à l’autre facilement. Nous avons opté pour un système de rotation horizontal des filtres manipulable par des poignées latérales. Le tout posé sur le front du joueur et attaché par une sangle.

Getting started in chiptune

Ce projet n’a pas encore de description.

Kit de jeu biotique

Ce projet n’a pas encore de description.

Signalétique grand format en liège

Ce projet n’a pas encore de description.

OpenScienceSchool

Ce projet n’a pas encore de description.

Patron de Boite en Papier - Decoupe Laser

Ce projet n’a pas encore de description.

Bio6

Biometrie extra-corporelle

Feed

Come and see the life @LopenLab

Capture d’écran 2015-04-08 à 15.20.45